Good Contents Are Everywhere, But Here, We Deliver The Best of The Best.Please Hold on!
Your address will show here +12 34 56 78
null

Vésicule

C’est quoi ? Quel est son rôle ?

La vésicule biliaire est un petit réservoir qui stocke la bile.
La bile contient des composants qui émulsifient les graisses pour faciliter la digestion de celles-ci.
Elle se contracte et se vide de son contenu (la bile) lors de l’ingestion d’aliments.

Quand faut-il se faire opérer de la vésicule biliaire ? 

Même si son rôle est quasi nul dans la digestion, lorsqu’elle se contracte mal, son contenu à tendance à stagner et des calculs, appelés lithiases biliaires, se forment.
Ces calculs peuvent à leur tour provoquer des nausées, des renvois et/ou des douleurs sous les côtes également appelé coliques biliares.
Il peut également arriver qu’un calcul obstrue la sortie de la vésicule et provoquer ainsi une infection, la cholécystite aiguë.

L’ablation de la vésicule biliaire, la cholécystectomie, est donc recommandée lorsque le patient présente  des douleurs sous les côtes à répétition et que la présence de calculs dans la vésicule biliaire est confirmée par échographie, avant que n’apparaisse une infection.
En cas d’infection, l’ablation de la vésicule se fera en urgence ou à distance de l’épisode infectieux après avoir traité le patient par des antibiotiques.

La cholécystectomie (vidéo)

L’ablation de la vésicule biliaire, se fait en général par laparoscopie (caméra vidéo et instruments chirurgicaux sont introduits dans l’abdomen par des petits trous).
Le patient restera en moyenne deux jours à l’hôpital  après l’intervention.

Lorsque les calculs sont petits, ils peuvent “migrer” de la vésicule biliaire par le canal cystique  dans le canal biliaire commun, le cholédoque, et se bloquer à la jonction entre le cholédoque et le duodénum. L’excrétion de la bile et des sucs pancréatiques est alors bloquée. Les pigments biliaires passent du foie dans la circulation sanguine et le patient devient jaune (jaunisse ou ictère).

Le pronostic vital du patient est en jeu. Le ou les calculs bloquant la sortie du canal cholédoque et pancréatique doivent être extraient par voie endoscopique, le plus fréquemment, ou chirurgicale.

+
Vésicule

C’est quoi ? Quel est son rôle ?

La vésicule biliaire est un petit réservoir qui stocke la bile.
La bile contient des composants qui émulsifient les graisses pour faciliter la digestion de celles-ci.
Elle se contracte et se vide de son contenu (la bile) lors de l’ingestion d’aliments.

Quand faut-il se faire opérer de la vésicule biliaire ? 

Même si son rôle est quasi nul dans la digestion, lorsqu’elle se contracte mal, son contenu à tendance à stagner et des calculs, appelés lithiases biliaires, se forment.
Ces calculs peuvent à leur tour provoquer des nausées, des renvois et/ou des douleurs sous les côtes également appelé coliques biliares.
Il peut également arriver qu’un calcul obstrue la sortie de la vésicule et provoquer ainsi une infection, la cholécystite aiguë.

L’ablation de la vésicule biliaire, la cholécystectomie, est donc recommandée lorsque le patient présente  des douleurs sous les côtes à répétition et que la présence de calculs dans la vésicule biliaire est confirmée par échographie, avant que n’apparaisse une infection.
En cas d’infection, l’ablation de la vésicule se fera en urgence ou à distance de l’épisode infectieux après avoir traité le patient par des antibiotiques.

La cholécystectomie (vidéo)

L’ablation de la vésicule biliaire, se fait en général par laparoscopie (caméra vidéo et instruments chirurgicaux sont introduits dans l’abdomen par des petits trous).
Le patient restera en moyenne deux jours à l’hôpital  après l’intervention.

+
Voies Biliaires

Lorsque les calculs sont petits, ils peuvent “migrer” de la vésicule biliaire par le canal cystique  dans le canal biliaire commun, le cholédoque, et se bloquer à la jonction entre le cholédoque et le duodénum. L’excrétion de la bile et des sucs pancréatiques est alors bloquée. Les pigments biliaires passent du foie dans la circulation sanguine et le patient devient jaune (jaunisse ou ictère).

Le pronostic vital du patient est en jeu. Le ou les calculs bloquant la sortie du canal cholédoque et pancréatique doivent être extraient par voie endoscopique, le plus fréquemment, ou chirurgicale.

RENDEZ-VOUS EN LIGNE
Chargement ...
CALCULEZ VOTRE IMC