Good Contents Are Everywhere, But Here, We Deliver The Best of The Best.Please Hold on!
Your address will show here +12 34 56 78
Santé

Les bienfaits de l’activité physique sur le système digestif

 

On parle souvent de l’importance de pratiquer une activité physique régulière pour être en bonne santé. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux effets d’une activité physique sur le système digestif et aux risques en cas d’affection gastro-intestinale.

 

  1. Les effets de l’exercice physique sur le système digestif

Lorsque l’on exerce une activité physique, cela provoque une contraction des muscles de l’intestin, ce qui favorise l’assimilation des nutriments par celui-ci. Une pratique sportive va donc favoriser la circulation sanguine dans le système digestif, et dans le reste du corps, ce qui va le maintenir actif et ainsi faciliter la digestion.

Souvent, on recommande aux personnes souffrant de constipation de pratiquer une activité physique régulière d’intensité légère. En outre, une telle activité va aider à protéger la muqueuse gastro-intestinale. De cette manière, on diminue les risques d’apparition du cancer du côlon.

Restons toutefois attentifs à l’intensité à laquelle le sport est pratiqué. En effet, si une activité légère à modérée est bénéfique pour le système digestif, une activité intense peut lui être néfaste. Lors d’un effort, l’afflux sanguin est dirigé vers les muscles les plus sollicités par cette activité, désertant ainsi les organes responsables de la digestion. L’activité digestive étant ralentie, des troubles peuvent apparaitre comme :

  • Des reflux gastro-œsophagiens ;
  • Des crampes abdominales ;
  • Des nausées ;
  • Des vomissements ;
  • Une diarrhée.

Enfin, la pratique d’une activité physique est généralement bénéfique pour lutter contre le stress, souvent considéré comme facteur aggravant dans les troubles gastro-intestinaux, au même titre que le tabac.

 

  1. Les bienfaits de l’activité physique en cas d’affection gastro-intestinale

Diverses études ont démontré que la pratique d’une activité physique régulière et modérée permet de réduire le risque de développer une inflammation chronique de l’intestin (maladie de Crohn). Concernant les patients déjà atteints, l’exercice peut leur permettre d’améliorer leur quotidien lorsque la maladie est en phase de rémission.

Concernant les personnes atteintes par le syndrome de l’intestin irritable, on remarque une diminution importante de leurs symptômes lorsqu’ils pratiquent une activité physique. Au contraire, la sédentarité à tendance à aggraver ces symptômes.

 

On ne le dira jamais assez, la pratique d’une activité physique régulière est indispensable pour maintenir le corps en bonne santé. Pensez toutefois à consulter votre médecin avant de commencer la pratique d’un sport. Il pourra alors vous conseiller sur l’intensité et le type de sport les plus adaptés à votre situation, particulièrement si vous souffrez d’une affection gastro-intestinale.

 

0

RENDEZ-VOUS EN LIGNE
Chargement ...
CALCULEZ VOTRE IMC